Tombes des prisonniers de guerre et des partisans morts en Belgique pendant la Seconde Guerre mondiale

Retour

Robertville (Croix orthodoxe)

Du côté de Sourbrodt, commune de Robertville (province de Liège), au sud-est de Bruxelles, une croix orthodoxe en bois est visible au sein du parc naturel des Hautes-Fagnes. On peut y lire l’inscription en français « Prisonniers russes 1940-1945». Cette croix fut érigée en 1963 par les autorités communales en souvenir des prisonniers de guerre soviétiques qui travaillaient et vivaient dans des baraquements de la localité en 1941-1945. Il pourrait s’agir d’un détachement du camp de travail d’Elsenborn. D’après les témoignages d’habitants locaux, au moins deux prisonniers de guerre, décédés à cette période, furent inhumés au cimetière mémorial de Nidrum.


 



Chers visiteurs,
Nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que l'orthographe des noms, prénoms et lieux de naissance des citoyens soviétiques inhumés en Belgique peuvent être faussée car ils sont écrits assez souvent en flamand et en français dans les livres d'enregistrement et sur les monuments.
Nous remercions l'Archidiocèse belgo-bruxellois de l'Église orthodoxe russe, les organisations de compatriotes russes et les institutions étrangères russes accréditées en Belgique pour les photos et leurs efforts pour préserver la mémoire de l'héroïsme des soldats soviétiques morts pendant la Grande Guerre patriotique.

L’Ambassade sera reconnaissante de fournir des informations et des photos des sépultures militaires soviétiques de la Seconde Guerre mondiale en Belgique et des cérémonies qui ont lieu là-bas.

Veuillez envoyer vos documents à l'adresse électronique de l'Ambassade amrusbel@skynet.be avec la note « Tombes de Guerre».