Tombes des prisonniers de guerre et des partisans morts en Belgique pendant la Seconde Guerre mondiale

Retour

Liège, Cointe

C’est à Liège (quartier administratif de Cointe) que se trouve le principal mémorial des forces alliées qui libérèrent l’Europe durant la Première Guerre mondiale. La construction de ce complexe débuta en 1928 sur base d’une souscription publique. L’Eglise du Sacré-Cœur fut consacrée en 1936 et SM le roi Léopold III inaugura l’édifice civil le 20 juillet 1937. Le bâtiment fut endommagé au cours de la Deuxième Guerre mondiale, mais l’Etat belge fit procéder à sa restauration en 1962. SM le roi Baudouin inaugura le nouveau site mémorial le 20 novembre 1968, pour le cinquantième anniversaire de la fin du premier conflit mondial.

Huit pays alliés ont offert à Liège leurs monuments pour ce site. Deux de ceux-ci se situent dans la tour, dont l’entrée n’est accessible que trois fois par an. Les monuments britannique, italien, polonais et grec sont disposés dans des niches autour de l’hémicycle.

Le monument russe, œuvre des sculpteurs Aleksandr et Igor Bourganov, a été placé au centre en 2001. On peut y lire sur le socle l’épitaphe suivante en français et en russe : « Aux soldats russes et soviétiques tombés pendant la Première et la Deuxième Guerres mondiales ». 

   

 

En 2017, des travaux de restauration ont été conduits à l’initiative de la BFRO (Association Belge des Organisations Russophones) et de l’ASBL « Meridian », avec le soutien des autorités locales et de l’Ambassade de Russie en Belgique. Le monument restauré a été solennellement inauguré le 28 février 2018. Ont pris part à la cérémonie le gouverneur de la province de Liège H. Jamar, l’archevêque Simon de Bruxelles et de Belgique, des représentants d’associations publiques, ainsi que des membres du corps diplomatique de l’Ambassade.  

 

                                                              

Cérémonies solennelles annuelles de dépôt de gerbes

2018

                                                

2017г.

       

2011 г.

2010 г.



Chers visiteurs,
Nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que l'orthographe des noms, prénoms et lieux de naissance des citoyens soviétiques inhumés en Belgique peuvent être faussée car ils sont écrits assez souvent en flamand et en français dans les livres d'enregistrement et sur les monuments.
Nous remercions l'Archidiocèse belgo-bruxellois de l'Église orthodoxe russe, les organisations de compatriotes russes et les institutions étrangères russes accréditées en Belgique pour les photos et leurs efforts pour préserver la mémoire de l'héroïsme des soldats soviétiques morts pendant la Grande Guerre patriotique.

L’Ambassade sera reconnaissante de fournir des informations et des photos des sépultures militaires soviétiques de la Seconde Guerre mondiale en Belgique et des cérémonies qui ont lieu là-bas.

Veuillez envoyer vos documents à l'adresse électronique de l'Ambassade amrusbel@skynet.be avec la note « Tombes de Guerre».